Spécial rhume : solutions naturelles

par | 14 Déc 2006

Accueil » Santé » Spécial rhume : solutions naturelles

Voilà qu’arrive en Europe le fameux été indien. Il fait encore doux, souvent ensoleillé, avec des journées de pluies. Chaud et humide, le milieu idéal des bactéries et des virus ! Votre enfant rentre de l’école avec le nez qui coule. Au bureau, tout le monde est malade et c’est bientôt votre tour !

Voici donc un « spécial rhume » ou comment, par des moyens simples et naturels, combattre les virus de l’hiver.

Les conseils suivants ne remplacent en aucun cas une visite chez le médecin si les symptômes persistent ou s’aggravent !

Qu’est-ce qu’un rhume ?

C’est le nom commun pour désigner une rhinopharyngite, inflammation de la partie supérieure du pharynx (nez, gorge), qui peut descendre jusque dans les bronches occasionnant alors une bronchite ou une bronchiolite chez les nourrissons. Ces infections sont causées par un virus (rhinovirus) très contagieux, responsable d’épidémies surtout en hiver.

 Alimentation : Les corrections à apporter aux premiers signes de rhume

 Les mucus évacués par le nez sont entretenus par certains aliments que l’on appellent mucoproducteurs. Plus on en mange et plus l’organisme doit les expectorer sous forme d’écoulement nasal ou de toux grasse.

Voici donc les aliments responsables :

  • Les sucres : les pâtisseries et mets sucrés, mais aussi les pâtes et le pain
  • Les graisses : beurre, huiles raffinées mais aussi celles des charcuteries
  • Les laitages : attention notamment aux fromages
  • L’alcool

Il convient de diminuer voire d’arrêter ces aliments pendant 2 ou 3 jours.

Donc lorsqu’on est enrhumé, on privilégie les fruits, les légumes pour leurs vitamines et on consomme également des protéines (viande, poisson, œuf) sans excès. C’est grâce à elles que le corps fabrique nos défenses immunitaires, qui vont combattre le virus.

Les monodiètes aident aussi votre organisme pendant un rhume!

En effet, votre corps consacre énormément de son énergie à digérer vos repas. Si vous lui allégez cette tâche, c’est autant d’énergie qu’il peut mobiliser pour lutter contre les virus. Il est donc intéressant en cas de rhume, et par exemple pour le repas du soir, de ne consommer qu’un seul aliment sans se restreindre sur la quantité.

Les monodiètes conseillées pour lutter contre les gènes de l’hiver

Soupes de légumes : et plus spécifiquement de légumes verts

Compote de pommes : qui draine le foie en douceur  

Les huiles essentielles

Elles sont efficaces contre les germes Odarome du Docteur Valnet : mélange d’Huiles Essentielles qui purifie l’air ambiant, à utiliser dans un diffuseur ou à pulvériser sur un mouchoir, disponible en magasin bio ou en pharmacie.  

Faire un mélange d’Huiles Essentielles de Thym à Tuyanol, Eucalyptus Radiata et Ravensare (quelques gouttes de chaque) dans un peu d’huile végétale (tournesol, sésame, noisette, etc.) que l’on peut étaler sur la gorge, au niveau des ganglions ou derrière les oreilles. Toutes ces huiles ont une action antivirale et antibactérienne prouvée.

Attention, les huiles essentielles doivent être laissées hors de portée des enfants, elles sont déconseillées aux femmes enceintes et aux jeunes enfants.

 Les compléments alimentaires efficaces

La Propolis est une résine de bourgeons récoltée par les abeilles qu’elles utilisent pour protéger la ruche des bactéries et infections. Ses propriétés antivirales, antibactériennes et antifongiques permettent de lutter très efficacement contre les germes de toutes sortes. En cas de rhume, on peut l’utiliser en spray buccal ou nasal, marques Aagaard ou Ladrôme en magasin bio.

La Vitamine C, dont on  ne répétera jamais assez les bienfaits, permet également de lutter contre les infections, renforce le tonus et les défenses immunitaires, elle n’est pas excitante quand on la prend sous sa forme naturelle l’Acérola. Choisir une vitamine à base d’acérola dans les pharmacies ou les magasins bio et en consommer régulièrement tout au long de la journée, jusqu’à 4g par jour.      

Le fruit du mois : le kaki

kaki mûr sur l'arbre avec les feuilles vertes.

Connaissez vous le kaki que l’on trouve en ce moment sur nos marchés et pour encore quelques semaines ? C’est un fruit à la saveur sucrée originaire de Chine et cultivé en Provence et dans le Sud-Ouest de la France. Il se consomme à la petite cuillère quand il devient très mûr voire blet et que sa peau est transparente. Il contient beaucoup de glucides ce qui le rend très énergétique et beaucoup de fibres, facilitant ainsi le transit intestinal. Il est riche en potassium, calcium, phosphore et magnésium, en vitamine C (pour lutter contre les infections), en carotènes et lycopènes (d’où sa belle couleur orange) qui lui donne des propriétés antioxydantes. Il est connu, notamment en médecine chinoise, pour aider à la protection du système cardiovasculaire et pour ses propriétés anti-cancers.

Accueil » Santé » Spécial rhume : solutions naturelles

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code